01 Le vendredi 2 septembre, Tonio, Philippe, Catherine et Daniel au décollage des Richards.
1 Le vendredi 2 septembre, Tonio, Philippe, Catherine et Daniel au décollage des Richards.
02 Les ailes sont étalées, mais le ciel nous fait hésiter.
2 Les ailes sont étalées, mais le ciel nous fait hésiter.
03 Le déco des Richards, entre Gap et Orcières-Merlette (Hautes-Alpes).
3 Le déco des Richards, entre Gap et Orcières-Merlette (Hautes-Alpes).
04 Finalement, un orage éclate et nous force à remballer notre équipement sans tarder.
4 Finalement, un orage éclate et nous force à remballer notre équipement sans tarder.
05 L'orage a déclenché un feu, des Canadairs remplissent leur soute au lac de Serre-Ponçon.
5 L'orage a déclenché un feu, des Canadairs remplissent leur soute au lac de Serre-Ponçon.
06 Samedi matin, au déco du col des Noyers, au-dessus de notre lieu d'hébergement.
6 Samedi matin, au déco du col des Noyers, au-dessus de notre lieu d'hébergement.
07z361 Un biplace décolle...
7 Un biplace décolle...
08 ... d'autres attendent que les thermiques s'établissent afin de voler plus longtemps.
8 ... d'autres attendent que les thermiques s'établissent afin de voler plus longtemps.
09 Un autre biplace au décollage. On est vers 1670 m d'altitude.
9 Un autre biplace au décollage. On est vers 1670 m d'altitude.
10 En vol, vers 2700 m d'altitude, vue sur la montagne de Féraud, au nord du déco.
10 En vol, vers 2700 m d'altitude, vue sur la montagne de Féraud, au nord du déco.
11 Au bout de cette crête, on arrive au lac du Sautet.
11 Au bout de cette crête, on arrive au lac du Sautet.
12 On continue en traversant la vallée du Drac vers le Valgaudemar.
12 On continue en traversant la vallée du Drac vers le Valgaudemar.
13 Puis cap au sud : on laisse la montagne du Petit-Chaillol, en direction du Cuchon (2375 m).
13 Puis cap au sud : on laisse la montagne du Petit-Chaillol, en direction du Cuchon (2375 m).
14 Le col du Noyer, d'où nous avons décollé, vu depuis l'autre côté de la vallée du Drac.
14 Le col du Noyer, d'où nous avons décollé, vu depuis l'autre côté de la vallée du Drac.
15 Philippe et Didier posés à Orcières-Merlette, satisfaits de leur vol de 47 km (3 h 30 de vol).
15 Philippe et Didier posés à Orcières-Merlette, satisfaits de leur vol de 47 km (3 h 30 de vol).
16 Le déco d'Orcières-Merlette était aussi l'arrivée du cross.
16 Le déco d'Orcières-Merlette était aussi l'arrivée du cross.
17 Les navettes ont amené tout les participants à Orcières-Merlette pour le vol de l'après-midi.
17 Les navettes ont amené tout les participants à Orcières-Merlette pour le vol de l'après-midi.
18 Tonio au décollage sur le déco, bien alimenté par la brise, vers 2000 m d'altitude.
18 Tonio au décollage sur le déco, bien alimenté par la brise, vers 2000 m d'altitude.
19 C'est parti pour un petit tour de la vallée.
19 C'est parti pour un petit tour de la vallée.
20 de l'autre côté de la station d'Orcières, le Mont Carabrut culmine à 2900 m.
20 de l'autre côté de la station d'Orcières, le Mont Carabrut culmine à 2900 m.
21 Au niveau du Carabrut, vers 2900 m d'altitude.
21 Au niveau du Carabrut, vers 2900 m d'altitude.
22 Au retour, vue aérienne sur la station d'Orcières-Merlette.
22 Au retour, vue aérienne sur la station d'Orcières-Merlette.
23 Le site du décollage, où des voile sont encore étalées.
23 Le site du décollage, où des voile sont encore étalées.
24 Le soir approche, mais ça tient encore dans la brise au-dessus du déco.
24 Le soir approche, mais ça tient encore dans la brise au-dessus du déco.
25 Le dimanche matin, nous décollons de Charance, vers 1650 m d'altitude.
25 Le dimanche matin, nous décollons de Charance, vers 1650 m d'altitude.
26 Décollage d'une
26 Décollage d'une "Nervure".
27
27 "Attention, soignes bien ton décollage, car tu as des spectateurs !"
28 Le lundi matin, on vole à St-Hilaire du Touvet (Isère). L'herbe change de couleur !
28 Le lundi matin, on vole à St-Hilaire du Touvet (Isère). L'herbe change de couleur !
29 Catherine atterrit devant les falaises de Lumbin.
29 Catherine atterrit devant les falaises de Lumbin.