2018-07 Furkahorn

Jean-François M
000 Sommets des Alpes uranaises: le Gallenstock et le Gross Bielenhorn.
1 Sommets des Alpes uranaises: le Gallenstock et le Gross Bielenhorn.
001.jpg Le2 Gallenstock, 3583 mètres, dont la traversée sud-nord est une classique des Alpes uranaises.
2 Le2 Gallenstock, 3583 mètres, dont la traversée sud-nord est une classique des Alpes uranaises.
002.jpg L’arête ESE du Gross Furkahorn, 3160 mètres.
3 L’arête ESE du Gross Furkahorn, 3160 mètres.
003.jpg Au-dessus du col de la Furka, les arêtes déchiquetée des Alpes uranaises.
4 Au-dessus du col de la Furka, les arêtes déchiquetée des Alpes uranaises.
004.jpg La Sidelenhütte, étant complete, départ du col de la Furka, 2431 m.
5 La Sidelenhütte, étant complete, départ du col de la Furka, 2431 m.
005.jpg Au centre le Gross Furkahorn,. A sa droite l’arête SE du Bielenhorner, 3208 mètres.
6 Au centre le Gross Furkahorn,. A sa droite l’arête SE du Bielenhorner, 3208 mètres.
006.jpg Le sommet du Gross Furkahorn qui se gagne par deux belles longueurs: 4c, puis 4b.
7 Le sommet du Gross Furkahorn qui se gagne par deux belles longueurs: 4c, puis 4b.
007.jpg L’arête déchiqueté du Gross Furkahorn. Succesion de longueurs qui n’excèdent pas le 4b.
8 L’arête déchiqueté du Gross Furkahorn. Succesion de longueurs qui n’excèdent pas le 4b.
008.jpg Le dièdre en 4c, départ de l’arête ESE qui se gagne en suivant de droite à gauche le névé suspendue.
9 Le dièdre en 4c, départ de l’arête ESE qui se gagne en suivant de droite à gauche le névé suspendue.
009.jpg Un peu de brouillard au sommet du Gross Furkahorn.
10 Un peu de brouillard au sommet du Gross Furkahorn.
010.jpg Le nevé suivit pour gagner le dièdre de départ.
11 Le nevé suivit pour gagner le dièdre de départ.
011.jpg Une cordée qui nous précède déjà engagée dans les longueurs en 3.
12 Une cordée qui nous précède déjà engagée dans les longueurs en 3.
012.jpg Vue du dièdre, et de la traversée qui permet de gagner l’arête ESE.
13 Vue du dièdre, et de la traversée qui permet de gagner l’arête ESE.
013.jpg Quelques blocs pour atteindre le dièdre.
14 Quelques blocs pour atteindre le dièdre.
014.jpg Patrick engagé dans le dièdre en 4c.
15 Patrick engagé dans le dièdre en 4c.
015.jpg Placement d’une dégaine sur le spit protègeant la traversée (4b).
16 Placement d’une dégaine sur le spit protègeant la traversée (4b).
016.jpg Equipement précis et adéquat dans toute l’arête ESE du Gross Furkahorn.
17 Equipement précis et adéquat dans toute l’arête ESE du Gross Furkahorn.
017.jpg La voie évite ce mur raide.
18 La voie évite ce mur raide.
018.jpg Une corde à simple de 45 mètres suffit pour le parcours de l’arête ESE.
19 Une corde à simple de 45 mètres suffit pour le parcours de l’arête ESE.
019.jpg L’enthousiasme du guide.
20 L’enthousiasme du guide.
020.jpg Granit adhérent. Peu de risques de chutes de blocs.
21 Granit adhérent. Peu de risques de chutes de blocs.
021.jpg Une suite de petits murs fissurés: 4c.
22 Une suite de petits murs fissurés: 4c.
022.jpg Relais sur des terrasses spacieuses.
23 Relais sur des terrasses spacieuses.
023.jpg Détails.
24 Détails.
024.jpg Cheminement évident.
25 Cheminement évident.
025.jpg Autoassurage du leader en cours au relais.
26 Autoassurage du leader en cours au relais.
026.jpg Six dégaines suffissent lors de l’ascension de l’arête ESE du Gross Furkahorn.
27 Six dégaines suffissent lors de l’ascension de l’arête ESE du Gross Furkahorn.
027.jpg Suite.
28 Suite.
028.jpg Cabestan sur ce piton. Corde utilisée lors de cette course: 35 mètres!
29 Cabestan sur ce piton. Corde utilisée lors de cette course: 35 mètres!
029.jpg Fissures non surplombantes.
30 Fissures non surplombantes.