1993-08 Mont Blanc Peuterey

Jean Francois M
000.jpg Les contreforts rocheux du Mont Blanc du Tacul le 19/08/1993.
1 Les contreforts rocheux du Mont Blanc du Tacul le 19/08/1993.
001.jpg Face nord du Grand Pilier d’Angle et le versant Brenva du Mont Blanc.
2 Face nord du Grand Pilier d’Angle et le versant Brenva du Mont Blanc.
002.jpg Grand Capucin, Aiguilles du Diable et déjà en 1993 le couloir du col du Diable peu enneigé.
3 Grand Capucin, Aiguilles du Diable et déjà en 1993 le couloir du col du Diable peu enneigé.
003.jp Poire, Major, Eperon de la Brenva qui se parcourt via la variante Güssfeldt.
4 Poire, Major, Eperon de la Brenva qui se parcourt via la variante Güssfeldt.
004.jpg Aiguille Blanche de Peuterey, qu’il nous reste à gravir!
5 Aiguille Blanche de Peuterey, qu’il nous reste à gravir!
005.jpg Au col de Peuterey oublier ce piton, faux ami qui conduit à une impasse.
6 Au col de Peuterey oublier ce piton, faux ami qui conduit à une impasse.
006.jpg Pointe Eccles, col Eccles, premier et second ressaut rocheux de l’Innominata.
7 Pointe Eccles, col Eccles, premier et second ressaut rocheux de l’Innominata.
007.jpg Face nord de l’Aiguille Blanche de Peuterey où est engagée une cordée italienne.
8 Face nord de l’Aiguille Blanche de Peuterey où est engagée une cordée italienne.
008.jpg Grand Gendarme du Grand Pilier d‘Angle. Deux cordées seulement dans tout le versant sud du Mont Blanc !
9 Grand Gendarme du Grand Pilier d‘Angle. Deux cordées seulement dans tout le versant sud du Mont Blanc !
009.jpg Le Pilier Central du Freney. A droite le pilier Nord où le13/08/1940 G. Gervasutti crée un sauvage voie mixte.
10 Le Pilier Central du Freney. A droite le pilier Nord où le13/08/1940 G. Gervasutti crée un sauvage voie mixte.
010.jpg Le Pilier Central du Freney et les voies Jördi Bardill et Chris Bonington. Cette dernière en rouge.
11 Le Pilier Central du Freney et les voies Jördi Bardill et Chris Bonington. Cette dernière en rouge.
011.jpg Les trois piliers du Freney.
12 Les trois piliers du Freney.
012.jpg La pente enneigée équipé de rappels qui du col Eccles permet de gagner l’attaque de la voie Bonington.
13 La pente enneigée équipé de rappels qui du col Eccles permet de gagner l’attaque de la voie Bonington.
013.jpg La troisième arête de neige de la Major et la côte mixte sinueuse de la Sentinelle Rouge.
14 La troisième arête de neige de la Major et la côte mixte sinueuse de la Sentinelle Rouge.
014.jpg La crête horizontale de l’éperon de la Brenva et l’arête sud-est ou Kuffner du Mont Maudit.
15 La crête horizontale de l’éperon de la Brenva et l’arête sud-est ou Kuffner du Mont Maudit.
015.jpg Mont Maudit - Kuffner, Mont Blanc du Tacul - Aiguilles du Diable. “L’alpinisme n’est pas un stade” (L. Devies).
16 Mont Maudit - Kuffner, Mont Blanc du Tacul - Aiguilles du Diable. “L’alpinisme n’est pas un stade” (L. Devies).
016.jpg Le col Moore photographié de la crête sommitale du Grand Pilier d’Angle.
17 Le col Moore photographié de la crête sommitale du Grand Pilier d’Angle.
017.jpg Jean-François Reymond peu avant la crête neigeuse terminale qui conduit au Mont Blanc de Courmayeur.
18 Jean-François Reymond peu avant la crête neigeuse terminale qui conduit au Mont Blanc de Courmayeur.
018.jpg Mont Blanc par le col de Peuterey, 500 mètres, et l'arête de Peuterey, 800 mètres, D ou III selon Fr. Damilano.
19 Mont Blanc par le col de Peuterey, 500 mètres, et l'arête de Peuterey, 800 mètres, D ou III selon Fr. Damilano.
019.jpg Refuge Ghiglione 1h30. Col de Peuterey 6h. Grand Pilier d'Angle, 4308 mètres, 9h.
20 Refuge Ghiglione 1h30. Col de Peuterey 6h. Grand Pilier d'Angle, 4308 mètres, 9h.